Fasciite plantaire

QU’EST-CE QUE LA FASCIITE PLANTAIRE?

Les douleurs, parfois importantes au point de rendre les déplacements difficiles, se situent à la plante des pieds. Elles surviennent en plus grande force au moment du lever, puisqu’il s’agit de la première tension de la journée qui soit exercée sur le pied. Sous chacun de vos pieds se situe le fascia plantaire, un ligament fibreux qui s’étend depuis l’os du talon jusqu’aux os de l’avant-pied. La douleur peut être ressentie au simple toucher du doigt sur la plante du pied. Il arrive également que la douleur semble provenir de l’intérieur du pied et non de la partie superficielle du fascia.

LA FASCIITE ET L’ÉPINE DE LENOIR

L’épine de Lenoir n’est visible que s’il y a radiographie du pied. En présence d’inflammation du fascia, il peut se développer une légère excroissance de l’os au niveau du talon : c’est ce qu’on appelle l’épine de Lenoir. Elle n’est pas douloureuse puisque le minuscule rallongement d’os est positionné de façon parallèle et non perpendiculaire au sol. L’épine de Lenoir peut demeurer même en l’absence de fasciite plantaire, mais ne présente aucun risque pour la santé.

D’OÙ VIENT LA FASCIITE PLANTAIRE?

Les stress répétés et étalés sur une longue période de temps peuvent en être la cause. Les personnes ayant les pieds plats, travaillant longtemps debout et celles pratiquant la marche en montagne sont les plus à risques.

COMMENT LA SOULAGER?

Partie du corps complexe s’il en est, le pied comprend 26 os, 32 articulations et plusieurs tendons. Pour soulager la fasciite plantaire, mieux vaut donc traiter le pied dans son ensemble. Par un ajustement des articulations du pied et/ou de la cheville et un travail musculaire fait avec la technique Graston®.

L’application de glace au besoin ainsi qu’une série d’exercices s’appliquant à votre situation vous sera d’une grande aide. Veillez également à porter des chaussures offrant un support adéquat, quitte à opter pour des prothèses en gelée (visco-élastiques) s’insérant à l’intérieur du soulier et spécialement conçues pour ce type d’affection. Si vous avez les pieds plats, une orthèse pour corriger l’arche plantaire sera à considérer.

Si vous ne savez plus sur quel pied danser à cause de vos douleurs, cessez de souffrir et parlez en à votre chiropraticien.

Retour